2016 : la Route de Marrakech, la voix des montagnards à la COP22

Forum Mondial pour l’Accès à la Terre (FMAT) – Valencia, Espagne  30 mars-2 avril 2016

L’accès à la terre et aux ressources naturelles est à la base de la souveraineté alimentaire des peuples
Participants : 400 participants de 70 pays représentants de l’agriculture familiale

Le FMAT 2016 a appellé à : promouvoir la gouvernance des territoires par les populations qui y vivent (en particulier les peuples indigènes) en permettant aux communautés de définir les règles et les droits d’usage de leurs communs, et de mettre en oeuvre les modes de vie les plus conformes à leurs choix techniques, écologiques, économiques et culturels;  faire cesser immédiatement la répression dont sont encore trop souvent victimes ceux qui luttent pour un accès plus équitable à la terre et aux ressources naturelles, et à appuyer, partout où ils se manifestent, les mouvements de paysans pauvres, de paysans sans terres, de pêcheurs, de peuples indigènes, de femmes et de jeunes qui luttent pour leurs droits.

L’APMM, représentée par 6 membres venus du Nord de l’Afrique, de Bolivie et de France, a porté la voix des populations montagnardes, souvent oubliées des politiques agricoles et disqualifiées par les modes d’agricultures intensifs. Le FMAT 2016 fut une opportunité pour l’APMM de créer de nouveaux liens et renforcer ceux préexistants avec des organisations représentatives de communautés.

Le site du FMATVoir la synthèse du FMAT

Rencontre Internationale de Fès – Maroc 20 février 2016

Quel avenir pour les montagnes de l’Afrique du Nord face aux changements climatiques ?
Organisateurs : l’APMM Maroc, le Centre Régional de la Recherche Agronomique de Meknès, de la Faculté des Sciences et techniques de Fès.

Cette rencontre a réuni des représentants des ministères, des chercheurs en climatologie, des organismes de recherche en agriculture et des membres de l’APMM Bolivie, Maroc, Tunisie et Internationale devant un public de près de 200 personnes. Une tribune libre a permis au public de prendre la parole afin de présenter les observations des populations locales sur le changement climatique dans leurs territoires.
A cette occasion, les représentants du ministère de l’Environnement marocain ont réaffirmé l’engagement de l’Etat dans la lutte contre le changement climatique ainsi que leur soutien aux actions de la société civile qui tendent vers cet objectif.

Route de Marrakech : Les écoutes territoriales – Maroc mai à août 2016

Porter une expression fidèle et unie des montagnards marocains
Organisateurs : l’APMM Maroc

Pendant 2 mois, des bénévoles de l’APMM Maroc ont parcouru les 17 provinces réparties dans les 4 massifs (Atlas, Anti-Atlas, Haut-Atlas et Rif) du Maroc afin de rencontrer les habitants, les autorités locales, les membres d’associations et tous les acteurs de la vie économique, sociale et culturelle. Ce programme d’écoutes territoriales a permis de mieux appréhender la vie dans les montagnes marocaines telle qu’elle est vécue par la population.
Dans chaque territoire, des moments d’échanges entre les personnes interrogées ont été organisées afin de dresser un portrait fidèle du lieu de vie. Une fois les écoutes effectuées, une rencontre des participants était organisée pour rédiger un diagnostic global. Des reportages ont été réalisés pendant cette période afin d’illustrer le constat des montagnards.

Route de Marrakech : Rencontre Internationale de Demnate (Maroc) 6 et 7 novembre

Peuples des Montagnes du Monde et Peuples des Forêts
Organisateurs : l’APMM Maroc et la Fondation Latino-Américaine pour un Développement Alternatif

Pendant 2 jours, une délégation de l’APMM Internationale composée de membres de Chine, de Colombie, d’Equateur, de France, du Guatemala et du Népal ont travaillé avec une délégation des Peuples des Forêts d’Amérique du Sud et méso-américains, réunie par le projet Tisseurs de Liens de la Fondation Latino-Américaine pour un Développement Alternatif, sur la question des « Forêts du monde ».
A de nombreuses occasions, les populations de montagnes et de forêts se sont rencontrées et ont relevé nombre de thèmes communs : la spoliation des territoires, l’accès aux ressources, le droit des populations autochtones. Cet évènement conjoint a permis le rapprochement entre les membres de ces organisations afin de susciter les échanges d’expérience et de s’associer lors des rendez-vous internationaux pour augmenter la visibilité des actions.

Sommet de Marrakech (Maroc) – COP22 du 7 au 21 novembre 2016

Les montagnards dans la COP22

Espace de négociation : propositions aux négociateurs nationaux et internationaux pour la prise en compte des populations des montagnes dans les mécanismes de lutte contre le changement climatique, en particulier le fonds pour la gestion des territoires de montagne

Espace de la Société Civile dans le pavillon Territoires : présentation des Solutions avec les montagnards de l’APMM d’Afrique, d’Amérique du Sud, de Méso-Amérique, d’Asie et d’Europe. 24 membres de l’APMM Internationale ont pu être présents lors de l’évènement.
L’APMM Maroc et l’APMM Internationale ont chacune pu disposer de leur propre stand pour présenter leurs activités et valoriser les produits de la montagne marocaine.

Voir le site de la COP22

2015 : la voix de la Montagne aux discussions climatiques de la COP21

Rédaction d’un Livre vert de la montagne – été 2015

Montagnes et Climat – COP21
Organisateurs : Montagnes et Climats, collectif regroupant associations, citoyens, élus, scientifiques français et internationaux ainsi la Coordination Montagne (professionnels de la montagne peu aménagée)

Dans le cadre de la COP21, un collectif d’associations nationales et internationales travaillant sur la montagne a décidé d’interpeler les décideurs politiques sur la problématique du réchauffement climatique en montagne. Particulièrement sensibles, les territoires de montagne méritent une place à part dans les solutions envisagées.

Un travail a été mené pendant plusieurs mois pour écrire Le livre vert de la montagne et rédiger un appel aux décideurs politiques. Le livre débouche sur 21 propositions pour s’adapter à l’évolution du climat afin que les montagnes du monde soient un enjeu majeur des débats de la COP 21 qui se déroulera en décembre à Paris.
L’APMM a contribué à l’ouvrage sous la plume de Jean Bourliaud.

Télécharger le livre vertVoir la vidéo

Rapport d’activités de l’année 2015

L’année 2015 se clôt avec le sentiment que, plus que jamais, l’APMM a un grand rôle à jouer dans les années futures. Plusieurs membres se sont retrouvés dans le cadre de la COP21 en décembre où 195 pays se sont engagés à lutter contre le réchauffement climatique. L’APMM a contribué à sa manière au travail de sensibilisation de la COP, tout en affirmant la force de l’expression montagnarde.

En 2015, l’APMM a œuvré dans l’Himalaya, les Andes et l’Atlas notamment. L’association a été particulièrement sensible au Népal qui tente de se refaire après le terrible séisme dont il a été l’objet. Elle a été aussi active dans le Nord de l’Afrique, en Chine et en Amérique du Sud.

Télécharger le rapport d'activités 2015

2014 : agriculture familiale, biens communs et villages de montagne

En 2014, l’APMM a montré qu’elle avait su relever les défis imposés par l’année 2013. L’association a une nouvelle fois fait entendre la voix des populations de montagne du monde en développant une méthodologie alternative à la pensée unique actuelle.

L’année 2014 s’est déclinée autour de plusieurs projets :
Rencontre L’agriculture familiale, biens communs et changement de paradigme avec CAFOLIS-UITC-APMM (Quito, Equateur); Villages de montagne, minorités ethniques et patrimoine dans la province du Guizhou (Chine) avec comme partenaire l’Université de Guiyang; Participation à Cusco (Pérou) à la conférence du Mountain Partnership sur l’agriculture familiale et au Congrès mondial des terrasses (4-8 août 2014).

Télécharger le rapport d'activité 2014

2013 : la défense et la gestion des biens communs

Rencontre de Guérande, France – 7 au 12 octobre 2013

Déclaration de Guérande  « Défendons et gérons nos [biens] communs. Territoires, Ressources, Communautés.
Organisateur : l’APMM et l’Université Internationale Terre Citoyenne (UiTC)

Le projet sur « la gestion en bien commun », initié en lien avec la FPH et l’Alliance Internationale Terre Citoyenne, s’est concrétisé par la rencontre internationale à Guérande. Cette rencontre a réuni des représentants de communautés de diverses origines pour confronter leur expérience spécifique en matière de gestion de leurs ressources naturelles. Le lieu de la rencontre (rivages de l’Océan Atlantique), Guérande, a permis d’inscrire les populations montagnardes dans la même dynamique et dans le même esprit qui lient entre eux les gens de la mer et leurs ressources. Des personnes des milieux forestiers ont également été présentes.

+ d'infos sur la rencontrevoir la vidéo

Forum Social Mondial à Tunis, Tunisie – 26 au 30 mars 2013

L’APMM a participé au Forum Social Mondial à Tunis. Ce 12ème Forum Social mondial a réuni plus de 60 000 personnes représentant 4500 organisations issues de 128 pays. Par leur présence, elles manifestaient aussi leur soutien à la révolution du 14 janvier 2011 et au peuple tunisien dans sa lutte persistante  pour la dignité et les droits. L’APMM est intervenue notamment sur les 2 thématiques : Communautés de montagne et spoliation de leurs territoires par les activités extractives des grandes entreprises, quelles réponses face à la spoliation ? Charte du droit des territoires de montagne et du littoral à la gestion en bien commun de leurs richesses naturelles.

Séminaire sur l’eau – Agua de Castilla, Argentine – 2 au 3 mars 2013


A réuni 150 participants des communautés environnantes de l’Altiplano Argentin

La présence de représentants de Bolivie constitue un premier pas décisif vers une meilleure synergie entre les foyers de résistance aux mines à grande échelle en Argentine, dans les Andes et au-delà dans d’autres massifs.

Document de synthèse

Rapport d’activité de l’année 2013

L’année 2013 aura permis à l’APMM d’éprouver la robustesse de son réseau à travers le monde et l’engagement sans faille de l’ensemble de ses membres. Grâce à l’implication du comité technique, des membres du bureau et de collaborateurs bénévoles, l’APMM a pu respecter ses objectifs, à savoir :
– permettre aux membres de l’APMM de se rencontrer et d’échanger,
– faire écho aux résistances et luttes des populations de montagnes de par le monde,
– assurer une représentation des populations de montagne au niveau international.

Télécharger le rapport d'activité 2013

2011 : l'heure des bilans et préparation de Rio +20

Bureau International de l’APMM – Chambéry 20 au 26 novembre 2012

Construire les actions de l’APMM dans les régions du monde

Un an après les 3èmes rencontres mondiales (Oloron Sainte-Marie, Pyrénées Françaises, 25 septembre – 3 octobre 2010) de l’APMM, la ville de Chambéry a accueilli du 20 au 26 novembre 2011, un bureau international réunissant notamment le secrétaire général et les 5 vice-présidents régionaux. Sur le thème « Construire les actions de l’APMM dans les régions du monde », cette réunion a permis de dresser un bilan des actions engagées dans les différents massifs, d’élaborer un programme de travail pour 2012 et de préparer le Sommet de la Terre des 20-22 juin 2012 à Rio de Janeiro.

Voir le relevé de décision

2010 : le temps des montagnards est venu !

Urgence Mali – 7 avril 2010

Alerte à la sécheresse menaçant les populations, l’APMM saisit les hautes instances françaises

Le bureau de l’APMM a reçu le 7 avril une délégation d’élus maliens conduite par Abdou Salam Ag Assalatt, le nouveau Président de l’Assemblée Régionale de Kidal et Arbacane Ag Abzeyack, le maire de la Communauté Urbaine de Kidal.

Le Président de l’APMM, Jean Lassalle, a aussitôt saisi les plus hautes autorités françaises et européennes sur la nécessité d’une intervention urgente en faveur du Nord Mali qui connaît une véritable catastrophe avec une sécheresse qui décime les troupeaux de cette terre de pastoralisme.

Voir la vidéoVoir le communiqué de Kidal

Rencontre de Tiquipaya (Bolivie) sur les changements
climatiques – Bolivie avril / mai 2010

La conférence mondiale des peuples sur le changement climatique et les droits de la « terre mère » s’est tenue du 20 au 22 avril 2010, à Tiquipaya, en Bolivie. Convoqué par le gouvernement socialiste d’Evo Morales, ce sommet a bénéficié de la participation de plus de 20 000 personnes, originaires de 136 pays. Le gouvernement et les ONG organisatrices, avaient comme objectif principal de rompre avec une approche qui légitime exclusivement l’expertise scientifique afin de donner une voix aux peuples et poser socialement et politiquement la problématique du changement climatique.

L’APMM a participé au sommet en filmant 20h d’entrevues avec des populations de montagne  (présentées à Oloron). Elle est intervenu dans un colloque sur le thème des glaciers intitulé : «Changement climatique, glaciers et droits humains, économiques, sociaux et culturels ».

Voir le compte-rendu

3èmes Rencontres mondiales des populations de montagne – Oloron Ste Marie (Pyrénnées) – France 25 septembre au 3 octobre 2010

Communautés, territoires et ressources naturelles
Manifeste d’Oloron

Organisateurs : l’APMM France. Participants : 300 délégués venant des régions de montagne de 40 pays différents

Organisées dans les Pyrénées françaises, à Oloron Sainte­ Marie, dont l’histoire et la vie des habitants des trois vallées d’Ossau, d’Aspe et de Barétous sont emblématiques des valeurs que porte l’APMM, les 3 ème Rencontres ont permis d’actualiser le projet politique de l’Association.

Voir le programmeManifeste d'OloronVoir le compte-rendu des débats

2009 : l'APMM réunit les montagnards producteurs de cultures classées illicites

Rencontres sur le Rif – Nador, Maroc 9 et 10 janvier 2009

Atelier du Rif et Bureau de l’APMM Maroc
Organisateurs : ASTICUDE (Association Tisghnas pour la Culture et le Développement) et l’APMM­ Maroc

Réalité du tourisme, bilan environnemental, dynamiques de développement dans le Rif… sont quelques-uns des thèmes abordés au cours de ces rencontres qui se sont achevées par un atelier : Quelle stratégie de développement pour le monde rural du Rif ?

Voir le programme de la rencontre

Premier Forum Mondial des Producteurs de Cultures classées illicites – Barcelone, Espagne 29 au 31 janvier 2009

Organisateurs : l’APMM en coopération avec l’ONG espagnole CERAI et l’ONG hollandaise TNI. Participants : producteurs de coca (Bolivie, Colombie, Pérou, Mexique), de cannabis (Maroc, Lesotho), de pavot (Birmanie), experts internationaux, ONGs de développement et représentants de l’APMM.

Pendant les 3 jours de cet événement international, soixante participants ont témoigné et échangé pour parvenir à une déclaration finale. Dans celle-ci, ils se prononcent notamment en faveur de la reconnaissance par la communauté internationale des cultures et usages traditionnels de ces plantes et contre leur éradication forcée. Ils demandent enfin aux autorités internationales compétentes de prendre en compte les demandes des paysans producteurs et d’engager avec leurs organisations et représentants un dialogue durable pour mettre un terme à leur criminalisation et  paupérisation  au nom du respect des droits de l’homme et des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Voir les conclusions

2008 : L'APMM Maroc organise une série de rencontres sur le développement des montagnes

Rencontre d’Amghass (région d’Azrou, Moyen Atlas) – Maroc 9 mars 2008

Rencontre avec les populations du Moyen Atlas
Organisateurs : l’APMM Maroc

L’objectif de la rencontre est de sensibiliser les populations des montagnes du Moyen Atlas à revendiquer leurs droits, ainsi que d’instaurer un débat avec elles en leur offrant l’occasion d’exposer leurs problèmes et leurs doléances. Le nombre de participants à cette rencontre dépasse les 600 personnes, elles sont venus des provinces suivantes : Ifrane, Khénifra, El Hajeb, Sefrou, Taza ainsi plus de 15 tribus sont représentées .

Voir le résumé de la rencontre

Rencontre d’Errachidia (anti-Atlas) – Maroc 11 et 12 mai 2008

Quelle stratégie de développement pour les zones de montagnes marocaines ­ ? Cas de l’anti­-Atlas oriental et de la région du Sud­ Est)
Organisateurs : l’APMM Maroc, le Centre Tariq Ibn Ziyad et l’Université Moulay Ismail

La rencontre a pour objectifs : d’éclairer les acteurs concernés, à travers des études et travaux sur les contraintes de développement dans la région; de sensibiliser les associations de développement locales et autres intervenants aux rôles attendus et enjeux de développement; de formuler des recommandations pouvant contribuer à renforcer les interventions en milieux oasien et saharien pour un développement plus accéléré et durable.

Voir le résumé de la rencontre

Rencontre d’Ugmas (région d’Azrou, Moyen Atlas) – Maroc 18 mai 2008

Rencontre sur la poésie du Moyen Atlas
Organisateurs : l’APMM Maroc

Au programme : l’histoire contemporaine des amazighs. La rencontre remporte un grand succès avec 500 participants.

Voir le résumé de la rencontre

Rencontres en Himalaya 2008

Rencontres sur le projet de création d’un centre himalayen d’échange et de coopération
Plusieurs rencontres sur cette thématique ont lieu au Meghalaya (Inde du Nord), et au Népal (à Kuringhat, Dhading et à Kathmandou).

Le projet de centre himalayen s’articule autour des thèmes de l’agriculture biologique et des herbes médicinales.

Voir le projet - partie I (EN)Voir le projet - partie II (EN)

2007 : Création de 4 nouvelles APMM en Afrique

Création de l’APMM Niger – Agadez 3 février 2007

Définition des grandes lignes de l’agenda 2007
Organisateurs : le comité provisoire et le coordinateur de l’APMM Niger

Par rapport à la rencontre de Nador, l’APMM Niger s’inscrit entièrement aux conclusions du communiqué final. Cependant, les participants ont souhaité que l’APMM prenne en compte dans ses déclarations, le territoire entier de la population dont l’origine est cette montagne. En d’autres termes, la montagne telle qu’elle est considérée ici implique le territoire des populations originairement des montagnes mais pouvant se retrouver en dehors des massifs.

Voir la note de cadrage

Création de l’APMM Mali – Kidal 6 avril 2007

Définition des grandes lignes de l’agenda 2007
Organisateurs : le comité provisoire et le coordinateur de l’APMM Niger

Suite à la première rencontre des populations des montagnes d’Afrique du Nord, organisée en novembre 2006 à Nador (Maroc) par l’APMM, un travail de sensibilisation a été effectué sur le terrain depuis plusieurs mois afin de créer l’APMM-Mali. En conséquence, un grand nombre d’acteurs et de représentants des communautés du nord-Mali se sont réunis le 6 avril 2007 à Kidal. Cette assemblée s’est tenue au domicile du député ALGHABASS AG INTALLA. Après avoir longuement échangé sur les objectifs de l’APMM et sur l’intérêt de créer l’APMM-Mali, l’assemblée a opté pour la décision de fonder l’APMM-Mali et d’adopter ses statuts.

Rencontre Internationale d’Ifrane (Moyen Atlas)– Maroc 14 avril 2007

Les politiques publiques face aux singularités des espaces montagnards, leçons d’expériences : France, Maroc
Organisateurs : l’APMM en collaboration avec le Secrétariat d’Etat Marocain au Développement Rural-SEDR et le Centre Tarik Ibn Zyad.

En présence du Ministre marocain de l’Agriculture, du Développement Rural et des Pêches Maritimes, du Secrétaire d’Etat au développement rural et d’une importante délégation d’associations de développement et d’élus marocains et français, ce colloque a permis à partir de l’expérience française de la loi montagne d’échanger sur le thème des politiques publiques face aux singularités des espaces montagnards.

Voir le programme

Création de l’APMM Algérie – mai 2007

Le bureau nouvellement élu comprend 7 membres.

Pétition en soutien aux Lepcha – Sikkim – Inde du Nord 23 juillet 2007

Les Peuples de Montagne, expriment leur très grande solidarité avec les Lepcha du Sikkim, en grève de la faim pour s’opposer à la destruction de leur territoire par la construction de barrages sur la rivière Teesta. Ils soulignent qu’il est extrêmement préoccupant qu’en Inde, dans la plus grande démocratie du monde, les citoyens n’aient d’autre moyen que la grève de la faim pour porter à la connaissance de la population le manque de transparence et les points faibles des décisions et du processus de décision dans les projets hydroélectriques de la Teesta.

Voir le texte de la pétition

2006 : rencontres régionales dans les Andes, en Afrique et en Himalaya

Rencontre régionale andine, Cusco, Pérou 7 au 10 septembre 2006

Présents : représentants des différents peuples originaires de Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou et Chili, membres de l’APMM

Cette rencontre des partenaires et membres de l’APMM de la région andine avait pour but de partager, actualiser et approfondir les principales problématiques, revendications et propositions en matière de politiques et d’actions collectives qu’il faut mettre en œuvre pour assurer le futur de nos territoires de montagne..

Compte rendu de la rencontre

Rencontre de Sai Ropa – Himachal Pradesh, Inde  11 au 15 octobre 2006

Le chapitre himalayen de l’APMM est né avec la première réunion régionale tenue à Yuksam (Sikkim) en 2002. L’idée même d’organiser l’APMM en chapitres régionaux était de pouvoir examiner des questions pan-régionales mais spécifiques à un contexte donné : voir les points de convergence, de similarité ainsi que les distinctions entre les différents chapitres, ainsi qu’au sein d’une même région. À la lumière de cet objectif plus large, la réunion régionale de l’Himalaya a mis en exergue les questions de statut socio-économique et politique ainsi que celles de la gestion territoriale et des droits des populations de montagne vivant dans l’Himalaya.

Synthèse de la rencontre (EN)Perspectives (EN)

Rencontre régionale de Shillong – Meghalaya, Inde 8 au 10 mars 2006

Vivre en montagne : cultures locales et stratégies innovantes de production
Organisateurs : l’ONG Voluntary Health Association of Meghalaya et l’APMM – 30 participants

Le programme de cette rencontre est centré sur les productions et services durables et équitables issus des cultures locales : sériciculture, agriculture biologique, tourisme, gestion de l’eau, agroforesterie. Sur la base des échanges d’expériences et d’information sur les projets en cours des différents participants, les débats permettront de dégager des axes communs de mobilisation et d’action dans la perspective de la création d’une APMM du Nord Est Indien et des prochaines Rencontres régionales.

Synthèse de la rencontre (EN)

Rencontre régionale de Maseru – Lesotho, Afrique Australe 16,17 octobre 2006

Compréhension, problématiques et stratégies des populations des montagnes sud-africaines
Organisateurs : l’ONG Le GRET et l’APMM – 42 participants (4 pays d’Afrique Australe, France, Espagne)

La rencontre était organisé par ESAFF Lesotho et PELUM Lesotho et s’est tenu au Maseru pendant deux jours. L’objectif était d’examiner comment établir des liens entre les populations de montagnes de la région et celles des autres régions du monde, en vue de des stratégies communes pour affronter les défis auxquels elles sont confrontées.

Synthèse de la rencontre

Rencontre régionale de Nador – Maroc 7 au 10 novembre 2006

Identités sociales et culturelles et Enjeux de développement territorial
Organisateurs : Organisée par l’APMM en partenariat avec : AVSF, CERAI, Congrès Mondial Amazigh, Coordination des Berbères de France.

Les populations des montagnes d’Afrique du Nord font le constat de leur marginalisation institutionnelle et économique et d’une dégradation permanente et croissante de leurs conditions et niveaux de vie. Elles produisent pourtant des richesses qui bénéficient presque exclusivement aux habitants des plaines. La pauvreté et le chômage conduisent, en particulier, les jeunes générations à l’émigration vers les plaines, les villes et l’Europe. A cette marginalisation s’ajoute une exclusion identitaire qui frappe principalement la culture, la langue et l’histoire amazighes.

Synthèse de la rencontre

Rencontre régionale de Moshi – Tanzanie 13 au 15 novembre 2006

Compréhension, problématiques et stratégies des populations des montagnes d’Afrique de l’Est
Organisateurs :  MVIWATA, ESAFF, le GRET et l’APMM – 30 participants dont 23 agriculteurs (Tanzanie, Kenya, Ouganda, Zimbabwe et Zambie)

La rencontre avait comme objectifs de développer une compréhension commune des populations de montagne, d’établir les problèmes rencontrés par les populations de montagne en Afrique de l’Est, d’identifier les stratégies utilisées pour répondre à ces problèmes, de développer des stratégies pour combler les lacunes,d’explorer les partenariats et les liens avec d’autres acteurs comme l’APMM et le Gret, de développer une déclaration des populations de montagne en Afrique de l’Est, et enfin de développer un suivi et un plan d’action.

Synthèse de la rencontre

Rencontre régionale de Bafoussam – Cameroun 27 au 29 novembre 2006

Enjeux de développement durable et de coopération des territoires de montagne
Organisateurs :  l’APMM et Mairie-Conseils Cameroun – 70 participants (Cameroun, RD Congo, Congo B, Burundi, Gabon, France)

La rencontre poursuit 3 objectifs : élaborer et mettre en cohérence les propositions de tous les participants sur les principales problématiques (eau, biodiversité, agriculture, commerce équitable), analyser la pertinence et la faisabilité de la création d’un «Centre de coopération et d’échange des expériences et savoirs pour les montagnes d’Afrique du Centre et de l’Ouest», créer le cadre de mise en relation entre les acteurs politiques et sociaux des territoires de Montagnes et les partenaires nationaux et internationaux d’appui aux projets et programmes.

Synthèse de la rencontre

2005 : Création de l'APMM Inde et déclaration de La Paz

Séminaire thématique à Tripuradevi, Uttaranchal, Inde 11 au 15 avril 2005

30 participants indiens et népalais

L’objectif premier de la réunion était de relancer la dynamique de Yuksam (2002), qui devait aboutir à la création d’un lieu où les gens de montagne pouvaient parler et faire connaître leurs situations et leurs façons de les envisager et de vouloir y faire face.
Le premier jour, ont été abordés précisément les problèmes inhérents à la commercialisation des produits de montagne et à la spécification de leur origine. Le deuxième jour fut consacré à la création de l’APMM Inde.

Compte rendu du séminaire

Bureau exécutif de l’APMM – Martigny – Suisse Mai 2005

2ème bureau exécutif de l’APMM
33 participants : France, Italie et Suisse

Pistes pour le renforcement du réseau APMM, proposition d’organisation d’une conférence ministérielle sur la montagne à Paris en 2006.

Compte-rendu du bureau

Rencontre régionale andine à La Paz (Bolivie) Septembre 2005

Territoires, autonomies indiennes et Etat
Organisateurs : Conamaq, VSF, CICDA et APMM

Le séminaire s’est conclu par la déclaration des « peuples de montagne des Andes », adoptée à l’unanimité. Les signataires y revendiquent leur droit à vivre sur leurs territoires selon leurs propres règles et coutumes ancestrales au sein d’un État pluriculturel. Ils demandent que la maîtrise des ressources naturelles leur soit restituée au bénéfice de tous. Ces autonomies ne sont pas envisagées comme un isolement, mais au contraire comme une solidarité nouvelle entre territoires de montagne et zones de plaine.

Déclaration de La Paz

2004 : Thèmes émergents, la labellisation des produits de montagne et l'autonomie locale

Bureau de l’APMM au Cameroun – mai 2004

Mission des membres de l’APMM Cameroun pour rencontrer des élus locaux du Nord Ouest et de l’Ouest, des autorités gouvernementales et des ONG.

Bureau International de l’APMM Turin – Italie 3 et 4 décembre 2004

2ème bureau plénier de l’APMM
85 participants : Cameroun, Madagascar, Maroc, Ouganda, Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou, Inde, Népal, Kirghizstan, Népal, France, Italie, Portugal, Roumanie, Suisse

Sessions thématiques sur « produits de montagne et labellisation » et « autonomie locale et Montagne » en Europe, décision d’organisation d’une conférence intergouvernementale de la montagne.

Compte-rendu du bureau

2003 : Adoption du texte de la Charte des Populations des Montagnes du Monde

Bureau International de l’APMM Ispoure – Pays basque, France septembre 2003

1er bureau plénier de l’APMM
Délégations présentes : Cameroun, Bolivie, Colombie, Pérou, Inde, Japon, Kirghizstan, Népal, Espagne, France, Italie, Suisse

La tenue du 1er bureau international de l’association dans la petite commune de montagne d’Ispoure, au cœur du Pays Basque, revêt une dimension symbolique forte : elle affirme la volonté d’hommes et de femmes de se rencontrer pour que l’organisation du monde par les seuls capitaux ne soit plus une fatalité. Le texte de la Charte des populations de montagnes du monde est définitivement adoptée.

La charte des Populations de Montagnes du Monde

Séminaire « Agriculture de montagne et mondialisation » Ispoure – Pays basque, France septembre 2003

Délégations présentes : Cameroun, Bolivie, Colombie, Pérou, Inde, Japon, Kirghizstan, Népal, Espagne, France, Italie, Suisse

Comment l’agriculture de montagne peut-elle faire face à la mondialisation ? Ce séminaire s’inscrit dans une série de rencontres que l’Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM) a organisé en 2003 et 2004, sur les conséquences de la mondialisation pour la montagne, et en particulier sur les effets des accords mondiaux passés dans le cadre de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Son objectif est de définir les politiques et les actions à conduire pour que les territoires de montagne, parmi les plus exposés de la planète, gardent la pleine maîtrise de leur évolution. Décision de démarrer sur l’agriculture de montagne, de par son rôle majeur et sa multifonctionnalité, l’agriculture est un des atouts majeurs de la montagne.

Mémoire du Séminaire

2002 : premières rencontres régionales en Himalaya, en France et dans les Andes

Rencontre de Yuksam, Sikkim – Inde 15 au 19 Avril 2002

Rencontre régionale himalayenne des populations de montagne
Organisateur : APMM – 135 participants du Bangladesh, de l’Inde, du Népal
Déclaration de Yuksam

Sur le thème « la gestion par les communautés locales de leur propre territoire » la rencontre débouche sur la décision de créer des branches nationales et régionales de l’APMM dans l’Himalaya.

Déclaration de YuksamConclusions de la rencontre

Rencontre de Grenoble – France 24-27 avril 2002

Villes et montagne : pour un partage équitable et une gestion concertée de la ressource en eau
Organisateurs : Ville de Grenoble et l’APMM – 80 participants
5 villes andines présentes : Cusco (Pérou), Cochabamba (Bolivie), Cuenca (Equateur), Quito (Equateur),  Santander (Colombie).
4 villes alpines participantes : Grenoble (France), Trento (Italie), Gap (France), Seyne Les Alpes (France).

Cette rencontre a eu pour objet d’explorer la question de la répartition de la ressource entre les villes de montagne ou de piémont, et les communes ou communautés de montagne, de la gestion, de la réalisation et de la modernisation des réseaux et de leur financement.
La réflexion approfondie s’est organisée autour de trois ateliers : la gestion urbaine de l’eau, les conflits d’usage sur l’eau, la maîtrise de la gestion de l’eau.

Compte-rendu

Rencontre d’Achocalla – Bolivie 22-25 août 2002

Rencontre régionale andine des populations de montagne
Organisateurs : CICDA Bolivie et l’APMM
Déclaration d’Achocalla des Peuples de Montagne des Andes

Les participants andins définissent 3 thèmes de travail prioritaires :

  • Le respect de la coca comme enjeu identitaire, culturel et économique dans les Andes
  • La défense de l’accès à l’eau comme ressource naturelle essentielle de la gestion des territoires
  • Le refus des accords de libre-échange, en particulier ceux concernant l’agriculture à l’échelle continentale, impulsés par les Etats-Unis
Déclaration d’Achocalla des Peuples de Montagne des Andes (ES)

Sommet Mondial du Développement Durable – Johannesburg 26 août au 4 septembre 2002

4ème Sommet de la Terre visant à faire le bilan et à compléter le programme du Sommet de Rio
Organisateurs : Nations Unies – plus de 100 chefs d’État et environ 60 000 personnes

Principales thématiques de la rencontre internationale : accès à l’eau et stress hydrique, énergies, production agricole, effondrement de la bio-diversité…

L’APMM participe à la préparation du Sommet Mondial et propose aux chefs d’États une nouvelle rédaction de l’article 40 qui définisse mieux les responsabilités respectives des États, de la Communauté internationale, des populations, dans la réalisation d’un projet pour la montagne, arrêté en commun et se fixant des objectifs clairs et des obligations de résultat.

Nouvelle version de l'article 40L'APMM et Johannesburg

Rencontre de Quito – Equateur 17 au 19 novembre 2002

Rencontre régionale andine des populations de montagne

Charte des populations des Montagnes du Monde

Constitution d’un bureau international de plus de 40 personnes et 1ère Assemblée Générale constitutive de l’association. Travail à élaboration de la Charte des populations des Montagnes du Monde qui sera définitivement adoptée en septembre 2003

La rencontre de Quito

Sommet Mondial de la Montagne – Bichkek, Kirghizstan novembre 2002

Dans le cadre de l’Année Internationale de la Montagne
Organisateurs : Programme des Nations unies pour l’environnement – 600 personnes, 60 pays

L’ONU a proclamé l’Année internationale de la montagne en 2002 afin d’accroître la prise de conscience de l’importance des écosystèmes de montagne et des enjeux auxquels sont confrontés leurs habitants, et encourager une action de longue haleine sur le terrain. L’APMM a participé au sommet mondial qui s’est déroulé dans la capitale du Kirghizstan, en Asie Centrale.

2001 : une association pour porter la voix des montagnards du monde

Naissance de l’Association des Populations de Montagne du Monde – Paris 10 avril 2001

Statuts de l’APMM

Lors d’une assemblée constitutive, une association est créée en faveur de la cause des populations des montagnes du monde. A l’initiative de trois associations d’élus de la montagne de l’Europe (Anem, AEM, Uncem), de représentants de territoires de montagne d’une cinquantaine de pays, d’ONG et de chercheurs, elle répond à un objectif prioritaire : une meilleure maîtrise de leur destin et de leurs choix de développement par les populations de montagne.

Voir le détail de la rencontre

2000 : l’émergence d’une conscience montagnarde universelle

Forum Mondial de la Montagne – Paris – Chambéry 5 au 9 juin 2000

1ère Rencontre des populations des montagnes du monde
Organisateurs : l’Anem (Association nationale des élus de la montagne) et la Ville de Chambéry – 855 participants de 70 pays

Les participants de 70 pays ont exprimé à Chambéry le souhait de disposer d’un cadre permanent de rencontre et d’échange et d’un outil d’expression de leurs préoccupations et propositions sur le plan mondial, face au pouvoir grandissant des organisations internationales en matière de gestion de l’environnement mais aussi d’aide au développement, de régulation du commerce international, de définition du développement durable… Ils adoptent lors d’une déclaration finale le projet d’une charte des populations de montagne.

Voir le détail de la rencontre